Comment bien aménager son jardin ?

Votre jardin n’est qu’une immense pelouse ? Vous voulez faire de cet espace sans âme un lieu à votre image et dans lequel vous et votre famille prenez plaisir à passer du temps ? Par où commencer ? Décorations, plantes, que mettre ?

Quel type de jardin pour votre famille ?

Vous avez vu de la décoration pour jardin sur pretajardiner.com et cela vous fait envie ? C’est parfait d’avoir des idées et des envies mais il vous faut avant tout définir quel jardin vous voulez. Il y en a pas de pareil et c’est à chacun de l’imaginer en fonction de ses envies et de son usage.

A lire également : Comment donner facilement du style à votre jardin ?

En effet, il vous faut prévoir un espace pour les différents usages de votre jardin. Ainsi, si vous avez des enfants, il faut leur prévoir un espace dédié, par exemple avec une balançoire ou un toboggan. Ils peuvent ainsi y jouer en toute sécurité et sans risque d’endommager vos plantations ou vos décorations.

De même, vous devez penser à disposer suffisamment de place pour accueillir vos proches ou vos amis, par exemple à l’occasion d’un repas de famille. Cela implique également de réfléchir à l’endroit où vous allez poser votre barbecue.

A découvrir également : Quand faut-il se servir d’un rotofil ?

Enfin, il faut définir l’endroit où vous allez planter vos fleurs et celui où vous allez cultiver vos légumes et petits fruits si vous le souhaitez.

Les allées, l’élément clef pour un usage confortable de votre jardin

Une fois que vous avez défini comment vous allez organiser votre espace extérieur, il faut réfléchir à la circulation à l’intérieur de votre jardin. En effet, pour bien aménager son jardin, vous devez définir les allées principales, par exemple pour accéder à votre abri de jardin.

Pour cela, il existe deux écoles différentes :

  • le plan de jardin : l’aménagement de l’espace extérieur peut se faire sur plan. En d’autres termes, vous dessinez votre jardin sur papier ou via un logiciel. Il ne vous reste plus ensuite qu’à l’aménager en vous conformant à votre plan de jardin. D’un point de vue théorique, cette solution est la plus simple à mettre en place. Dans les faits, elle ne tient pas compte de la réalité de l’usage que vous faites de votre jardin. Ainsi, les belles allées sinueuses ou à angle droit que vous allez imaginer se révéleront peut être trop contraignantes et peu fonctionnelles ;
  • la prise en compte de l’usage : pour éviter la problématique précédemment décrite, l’alternative consiste à prendre en compte l’usage réel de votre espace extérieur. Pour cela, regardez quels parcours empruntent les différents utilisateurs du jardin, les chemins qu’ils prennent pour se rendre d’un côté ou de l’autre de votre jardin. Sur la base de ces observations, définissez les allées principales. Cette solution peut être un peu plus longue à déployer car elle demande un temps d’observation. Toutefois, le résultat est généralement bien plus probant en termes d’aménagement et l’usage du jardin bien plus confortable.

flowers field

Bien choisir ses végétaux

Le choix des végétaux que vous allez planter dans votre jardin sont à penser au moment de votre aménagement. Pour être sûr de ne pas se tromper, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • des végétaux adaptés au climat de votre région : cela peut paraître évident, mais il le faut mettre au plein de terre que des plantes adaptées au climat de votre région. Ainsi, si vous avez envie de planter un bananier et que vous êtes dans une région froide, sachez que celui-ci va être nécessairement endommagé par le froid. Il vaut mieux lui préférer des arbres, arbustes et fleurs qui se plaisent dans votre région;
  • l’exposition est également un élément important à prendre en compte. Si votre jardin est plein sud sans jamais être à l’ombre pendant la journée, il faut que les végétaux que vous mettez en terre résistent à cette exposition fortement ensoleillée. Pas question par exemple de planter des fougères ou encore des cyclamens ;
  • la taille à l’âge adulte : quand vous les achetez, les plantes sont souvent petites. Toutefois, avec le temps, certaines peuvent se montrer envahissantes, voire gênantes. Renseignez-vous bien au préalable ;
  • la nature de votre sol : sableux, acide, argileux, la nature de votre sol influe sur le développement des végétaux. Les rosiers préfèrent les sols acides tandis que d’autres plantes ne supportent pas la terre lourde.