Quand semer l’oeillet d’Inde ?

L’oeillet d’Inde est une fleur très appréciée pour ses couleurs vives et ses nombreuses propriétés. Vous avez envie de semer quelques oeillets d’Inde au jardin ou en pot ? Nous vous présentons cette fleurs ainsi que ses caractéristiques : plantation, semis, culture et bien d’autres conseils vous attendent dans notre article !

A lire aussi : Incroyable : des roses qui ne fanent pas

Caractéristiques et histoire de l’oeillet d’Inde

Les oeillets d’Inde (tagetes patula) font partie de la famille des Asteraceae, qui regroupe les Asters et les marguerites. On en trouve diverses variétés, allant du brun-rouge au jaune, en passant par l’orangé et l’acajou. Cette fleur se plaît en massifs et il est courant d’en voir sur les bordures de jardin. 

L’oeillet d’Inde n’est pas comme son nom l’indique un oeillet commun et classique. On le reconnaît tout de suite à ses fleurs et à ses couleurs chaudes. En anglais, l’oeillet se retrouve sous le nom de Marigold, en référence aux belles couleurs dorées que la fleur arbore.

A lire également : Des orchidées de l’autre bout du monde à découvrir

L’oeillet d’Inde ou tagète / tagette ne provient pas d’Inde mais nous vient des Antilles, du Mexique, de Bolivie et du Sud des Etats-Unis, où il pousse de manière naturelle et sauvage. Son nom vient du fait que les Antilles s’appelaient anciennement les Indes Occidentales.

On reconnaît l’oeillet d’Inde grâce à ses feuilles allongées et alternes, couleur vert sombre. Les oeillets d’Inde sont très odorants. Les feuilles de cette fleur dégage une senteur bien reconnaissable lorsqu’elle est froissée entre les doigts.

La floraison de l’oeillet d’Inde se fait du mois de juin au mois d’octobre sans interruption : de quoi égayer le jardin de belles couleurs.

Le saviez-vous ? Les oeillets d’Inde sont parfois peu appréciés – cela serait notamment dû à leur symbolique, qui est reliée à la séparation. Croyances, superstition ? Toujours est-il que la fleur est parfois mal-aimée.

L’oeillet d’Inde en horticulture

L’oeillet d’Inde est progressivement devenu une plante horticole, avec ses sélections de variétés et de couleurs. Les oeillets d’Inde sont des plantes à massifs qui apprécient les climats tempérés tout en étant arrosés de manière régulière.

Avec les sélections effectuées avec le temps, tagetes patula est proposée sous des formes naines ou compactes. La plante sans modification peut monter jusqu’à 50 cm de haut. L’oeillet d’Inde a été modifié pour constituer des massifs et des buissons colorés. Avec sa croissance rapide, l’oeillet d’Inde forme de beaux parterres colorés et peut se cultiver et s’entretenir en pot ou en pleine terre. Aujourd’hui, la particularité de l’oeillet d’Inde est sa variété de cultivars.

Les fleurs d’oeillet d’Inde peuvent avoir des capitules plats, doubles, avoir des apparences frisées voire alvéolées. En horticulture, l’oeillet d’Inde peut produire des graines ou être stérile (les variétés stériles sont encore plus florifères). Les feuilles caduques des oeillets d’Inde tombent et cette fleur est considérée comme une plante ou fleur annuelle. Il vous faut donc planter des graines pour en profiter la saison suivante.

Nous vous expliquons comment semer vos oeillets d’Inde et quand commencer faire vos semis pour ne rater la saisonnalité de l’oeillet d’Inde.

Quand et comment semer les oeillets d’Inde ?

L’oeillet d’Inde se sème généralement dès la mi-février, jusqu’au mois de mars ou avril, sous abri. Pour les semis directs, attendre avril.

Semis d’oeillets d’Inde en godet

Pour les semis en godet, l’oeillet d’Inde a besoin d’un endroit protégé, en intérieur ou sous châssis froid, avec un environnement lumineux. Les oeillets d’Indes peuvent germer en 3 jours comme ils peuvent avoir besoin de 3 semaines pour se lever. Une fois levées, ces plantes apprécient une atmosphère fraîche ne dépassant pas les 16 degrés.

Le repiquage individuel se fait alors dès que la plante possède 2 ou 4 vraies feuilles. Pincer le bourgeon terminal lorsque la plante atteint les 10 cm de hauteur : ceci favorise la ramification et l’épaississement. Attendre les dernières gelées de la saison avant de mettre en jardinière, en massifs, bordures ou dans le potager pour égayer le tout.

Semis d’oeillets d’Inde en pleine terre

Le semis peut aussi s’effectuer en pleine terre (semis direct), au mois d’avril ou de mai. Dans ces conditions, lancez-vous uniquement si le climat est doux et que vous êtes à l’abri du gel. Pour éviter les déconvenues, on préfère le semis en godet (Saints de Glace), mais tout dépend bien sûr du climat favorable dans lequel vous vous situez.

Aidez-vous aussi de la biodynamie et du calendrier lunaire pour vos semis d’oeillets d’Inde. 

Les étapes du semis des oeillets d’Inde

Vous voulez en savoir plus sur le procédé de semis de l’oeillet d’Inde ? Voici les étapes à suivre :

  • Prendre un petit pot percé ou une terrine
  • Placer du terreau grossier dans le fond afin de drainer
  • Placer du terreau de semis par-dessus
  • Tasser le tout après avoir réparti de manière homogène
  • Semer clair, directement avec les doigts
  • Remettre par-dessus de la terre fine spéciale pour les semis
  • Arroser et conserver à 20 degrés et à l’abri jusqu’à la levée

Astuce de jardinier : associer les semis d’oeillets d’Inde à vos semis de tomate déjà repiqués au préalable. La terre est idéale pour ce genre de semis.

Pour le semis direct, voici comment procéder. “À semis précoce, floraison tardive” : les semis en pleine terre donneront donc leurs fleurs plus tôt. Si vous n’avez pas le temps de faire vos semis, préférez l’achat de plantes en godet, à replanter le moment venu. Par ailleurs, avec l’oeillet d’Inde horticole, ne comptez pas sur les semis spontanés. Récupérez tout au plus les graines matures à la fin de la saison, pour les semer au printemps suivant.

  • Attendez bien les Saints de Glace (mai), en fonction de votre climat
  • Faites vos semis directs à la volée ou en ligne
  • La terre doit être drainée et réchauffée
  • Eclaircir au bout de 5 semaines et garder 30 cm entre chaque pied

L’astuce des semis en pleine terre consiste à placer les graines en compagnonnage d’autres plantes et légumes. L’oeillet d’Inde se plaît au potager car c’est un répulsif naturel à pucerons, aleurodes, chenilles et nématodes. Faites donc vos semis directs aux emplacements proches des tomates, des asperges, des choux, des haricots, des pommes de terre et des rosiers.

Apportez de l’engrais pour plantes fleuries si votre terre n’est pas suffisamment riche. Le semis des oeillets d’Inde doit respecter la saisonnalité conseillée : si vous semez tard, le risque est de ne pas avoir vos fleurs au bon moment pour protéger le potager.

Si vous réalisez vous-même vos semis de haricots, de tomates ou encore de salades, n’hésitez pas à profiter de la terre à semis pour faire en même temps vos semis d’oeillets.

Quand et comment planter un oeillet d’Inde ?

Vous avez la possibilité de planter directement des oeillets d’Inde au jardin ou en jardinière si vous n’optez pas pour les semis. Si vous avez fait vos semis, alors il s’agira d’un ultime repiquage pour que vos pieds d’oeillets d’Inde trouvent leur place en jardinière ou au potager où ils sont appréciés.

Il faut savoir que la tagète est l’une des plantes annuelles les plus simples à planter, tant elles s’adaptent bien au potager ou en massifs. La tagète résiste bien aux chaleurs, tant qu’elle a un sol drainé et léger.

Conseils pour bien planter un oeillet d’Inde

  • Plante gélive : attendre les derniers coups de froid (pleine terre)
  • Choisir un endroit au soleil ou en mi-ombre (pleine terre ou bac et jardinière)
  • Choisir un sol légèrement acide ou légèrement basique ou du terreau riche (pleine terre)
  • Ameublir le sol et placer un lit de gravier ou d’argile
  • Déposer la motte au centre du trou, en mettant le collet à ras de sol
  • Recouvrir de terre de jardin mélangée à du terreau pour plantes fleuries (+ sable et compost pour la plantation en jardinière) 
  • Tasser
  • Arroser généreusement juste après la plantation, puis régulièrement, sans excès

On retient que la mise en place (ou dernier repiquage des oeillets d’Inde) se situe en mai après les Saints de Glace. Si vous avez acheté vos oeillets d’Inde en jardinerie ou dans une bourse aux plantes, selon l’époque, ils peuvent déjà être fleuris. Vous n’avez plus qu’à les planter dans votre propre jardin ou au potager, pour protéger vos légumes.

Il est souvent compliqué de pouvoir penser à tout au jardin : nous vous conseillons, si vous avez le temps, de tenir un calendrier afin de vous y retrouver entre semis, plantation, repiquage et compagnonnage avec d’autres plantes. 

Cultiver et entretenir l’oeillet d’Inde : pot et pleine terre

L’oeillet d’Inde est l’une des plantes annuelles qui sont très faciles à cultiver. Observez leur croissance rapide et leurs belles fleurs.

Arrosez régulièrement, sans excès, pour voir votre oeillet se développer sans accroc. En effet, les oeillets d’Inde n’aiment pas l’excès d’arrosage, en pleine terre ou en bac. Les racines des oeillets sont sensibles à l’excès d’eau, celui-ci peut favoriser un pourrissement.

Laissez une trentaine de centimètres entre chaque pied. Une fois que la plante entre en floraison, pour améliorer le processus, supprimez régulièrement les fleurs fanées de votre oeillet d’Inde.

Par ailleurs, évitez d’arroser le feuillage des oeillets d’Inde et paillez si besoin en été. Vous économiserez alors un arrosage sur deux.

Les vertus de l’oeillet d’Inde

L’oeillet d’Inde possède de nombreuses vertus dont la première est d’être  un excellent répulsif à pucerons mais aussi à nématodes et aleurodes. Parfait au potager en compagnonnage, l’oeillet d’Inde peut être utilisé en permaculture pour rééquilibrer les mélanges d’espèces afin qu’elles se soutiennent entre elles. 

La fleur de l’oeillet d’Inde est comestible en salades : vous noterez un léger goût comparable au fruit de la passion. Très colorée, elle agrémente vos plats tout en beauté. Par ailleurs, les tagètes sont utilisées pour être transformées en huile essentielle pour les besoins de la parfumerie.

Aussi appelé le safran du pauvre, l’oeillet d’Inde est une fleur extraordinaire et pourtant simple, facile d’entretien et de culture en jardin, en jardinière ou sur un balcon.

Les maladies de l’oeillet d’Inde

L’oeillet d’Inde est relativement coriace face aux attaques et ses propriétés répulsives contre les pucerons et les limaces sont fortement appréciées. C’est pour son côté “battant” et adaptable que les oeillets d’Inde sont placés au potager en compagnonnage des légumes. 

Vous évitez ainsi l’utilisation de produits chimiques et vous obtenez un beau jardin, entretenu de manière naturelle. Pour votre anti-limaces naturel au jardin, rien de mieux que des plants d’oeillets d’Inde à placer ça et là.

Les variétés d’oeillet d’Inde

Il existe de nombreuses variétés d’oeillets d’Inde. Pour les choisir pour le potager, laissez-vous guider par vos goûts ! Optez pour des fleurs blanches, des fleurs jaune vif, des fleurs orangées, simples, doubles ou alvéolées… Tout est possible.

Les variétés d’oeillet d’Inde les plus courantes incluent :

  • Fleurs simples : Granada, Red Marietta, race Disco, race Mischief
  • Fleurs doubles : Bolero, Carmen, Globe Citron
  • Variété naine de rose d’Inde : Antigua Gold, Blanche Vanilla

Multiplier l’oeillet d’Inde

Les fleurs des oeillets d’Inde peuvent donner de nombreuses graines. Une fois que la floraison est terminée, si vous souhaitez multiplier vos tagètes / oeillets d’Inde pour le printemps suivant, suivez nos conseils :

  • Couper les fleurs fanées et séchées
  • Suspendre par le pied
  • Une fois que le tout a bien séché, vous pouvez alors secouer les fleurs
  • Recueillir les graines et les placer en sachet de papier pour qu’elle continuent de sécher
  • Conserver les graines à l’abri de la lumière et de l’humidité
  • Semer au printemps suivant.

Certaines variétés horticoles sont totalement stériles. En tout état de cause, ne comptez pas sur le semis spontané de cette plante. Elle a besoin d’un coup de pouce de votre part pour recueillir les graines, contrairement aux plantes vivaces qui fleurissent d’une année sur l’autre.

Les oeillets d’Inde, lorsqu’ils sont multipliés, sont beaux à voir et agréables à sentir au potager durant la floraison. Si vous souhaitez faire votre potager de manière bio, vous avez trouvé votre compagnon idéal au potager.

Vous savez maintenant comment semer, planter, cultiver et entretenir des oeillets d’Inde sans trop d’efforts. Si vous ne plantez pas d’oeillets d’Inde au potager, faites-en des massifs floraux. Les oeillets d’Inde sont de belles fleurs d’ornement qui vous laissent le choix entre de belles couleurs chaudes allant du blanc au rouge, en passant par les jaunes et les orangés. Ces fleurs apportent aussi une ambiance chaleureuse sur le balcon.

Show Buttons
Hide Buttons