Les bonnes techniques d’arrosage

Ceci est un article sponsorisé.

Le jardinage est un loisir accessible et écologique, surtout si l’on fait attention à opter pour des techniques d’arrosage raisonnées. Nous allons vous donner nos conseils en ce sens dans cet article.

A découvrir également : Pourquoi faire appel à un professionnel pour élaguer les arbres ?

Quand arroser

Arrosez le matin, si vous le pouvez, car c’est à ce moment-là que le soleil se lève et que les plantes commencent à utiliser de l’eau. Le feuillage et la surface du sol sont également susceptibles de rester plus longtemps secs que lors d’un arrosage le soir, ce qui décourage les limaces, les escargots et les maladies du mildiou. Les plantes commencent à transpirer à la lumière du soleil, en puisant de l’eau dans le sol, en passant par leurs racines, en remontant le long de leurs tiges et en sortant par de minuscules pores sur leurs feuilles, appelés stomates. Il est également possible d’arroser le soir, car les conditions plus fraîches permettent de réduire les pertes d’eau par évaporation.

L’arrosage en pleine chaleur n’est pas une bonne idée, car une grande partie de l’eau est perdue par évaporation de la surface du sol et les plantes utiliseront l’eau plus efficacement si elles sont arrosées dans les moments plus frais de la journée.

A lire en complément : Comment choisir la maison de jardin pour son enfant ?

Fréquence d’arrosage

On nous conseille souvent de « bien arroser les plantes », mais à quelle fréquence et comment savoir si une plante reçoit assez d’eau ?

Il n’existe pas de règle simple pour l’arrosage et l’irrigation, car chaque plante a des besoins différents. Par exemple, une plante en pot peut avoir besoin d’un arrosage quotidien par temps chaud et ensoleillé, alors qu’un arbuste mature peut n’avoir besoin que d’un verre en cas de sécheresse extrême.

Mais voici quelques éléments à prendre en compte et à rechercher pour vous aider à bien arroser vos plantes. Il est bon de se rappeler que les plantes utilisent plus d’eau si elles en ont plus à leur disposition. Vous pouvez donc leur permettre de sécher un peu entre les arrosages et elles n’ont pas besoin d’être mouillées en permanence.

Voici les facteurs qui influent sur la fréquence d’arrosage :

  • La taille, l’espèce et le stade de croissance de la plante
  • La texture, la structure et la compaction du sol ou du milieu de culture et sa teneur en matières organiques.
  • Si la plante pousse dans une bordure ou un conteneur ou si ses racines sont limitées, par exemple à côté d’un mur.

Comment arroser

Arroser plus abondamment, mais moins fréquemment, permet de faire descendre l’eau jusqu’à l’extrémité des racines plus profondes. Il est préférable d’arroser le jardin avant que la sécheresse ne s’installe vraiment, afin de maintenir le niveau d’humidité du sol et d’éviter que le sol ne soit continuellement sec. Mais il est tout aussi important que le sol ne soit pas constamment humide, car les racines des plantes ont besoin d’air et d’eau pour bien se développer. Considérez la façon dont nous buvons un verre d’eau, il n’a pas besoin d’être plein tout le temps, mais nous préférons qu’il soit rempli à moitié plutôt que d’être complètement vide.

Lorsque les racines des plantes sont limitées, par exemple dans des conteneurs ou lorsqu’elles poussent à côté d’un mur ou d’un poteau de clôture, des arrosages plus fréquents peuvent être nécessaires car les racines extraient de l’eau d’un plus petit volume de sol que si elles poussaient librement dans le sol de la bordure.

Quelle quantité d’eau faut-il appliquer ?

La quantité d’eau nécessaire dépend en grande partie des besoins en eau de la plante et de l’intensité de sa croissance. Le type de sol ou de milieu de culture ainsi que le temps sont également des facteurs importants.

Les sols légers, sableux ou calcaires, ont besoin d’être arrosés plus fréquemment que les sols argileux lourds, mais on peut appliquer moins d’eau à chaque arrosage, car l’excédent s’écoulera facilement. Les sols plus lourds, à base d’argile, peuvent être arrosés moins fréquemment, mais nécessitent des applications d’eau plus importantes car ils retiennent davantage d’eau dans leur structure. L’ajout de matières organiques augmente la capacité de rétention d’eau de la plupart des sols.

Si les plantes se sont flétries entre deux arrosages, vous devrez peut-être arroser plus souvent, mais lentement et en profondeur afin que l’eau atteigne la zone des racines. Évitez de perturber la surface du sol si vous le pouvez, en ralentissant le débit. Installez une rosace sur votre arrosoir, une bague variable sur votre tuyau ou réduisez simplement la pression au robinet. L’eau s’infiltrera ainsi plus lentement dans le sol.

Tout l’équipement d’arrosage et d’irrigation est sur vidaXL

Jardin, maison, potager et amélioration de l’habitat : on trouve tout cela et bien plus encore sur vidaXL, un grand magasin e-commerce en ligne issu des Pays-Bas. En croissance constante depuis son lancement en 2006 par deux entrepreneurs qui partagent la même ambition commune : rendre des produits de haute qualité accessibles à tous aux prix les plus bas possibles, vidaXL offre une livraison très rapide et fiable et a déjà la joie de compter des millions de clients qui recommandent régulièrement la boutique à leur entourage.