Protéger ses olives : quand agir contre les ravageurs

Pour récolter de belles olives et profiter de leurs propriétés, veillez à protéger vos arbres contre les ravageurs. Pour bien entretenir vos oliviers, vous devez donc bien connaître les ravageurs qui les menaces et appliquer un traitement anti nuisibles au bon moment. Que vous soyez néophyte ou jardinier avec un peu d’expérience, nos conseils vous seront très utiles pour protéger vos oliviers comme un professionnel.

Reconnaître la mouche des olives

Ravageur notoire des olives, la mouche d’olivier présente un aspect particulier qu’il est nécessaire de connaître afin de bien le différencier. Pour reconnaître une mouche d’olivier, il faut se fier à sa longueur et aux traits présents sur l’ensemble de son corps.

A découvrir également : Qu'est-ce que l alternariose ?

D’une longueur de 4 voire 5 millimètres, la mouche d’olivier adulte a une tête orange munie d’yeux à facettes bleu-vert bien typiques des mouches. Un peu plus bas sur son corps, cette mouche a une poitrine noire et des rayures grisâtres sur le dos qui se terminent par un triangle blanc crémeux. Son abdomen est orange avec des tâches noires.

En ce qui concerne les membres, les jambes de la mouche d’olivier sont aussi oranges. Ses ailes sont transparentes et ont un point noir au sommet. C’est l’une des particularités de cette espèce de mouche.

A découvrir également : Comment réussir la culture du persil ?

Le mâle et la femelle sont identiques en termes de longueur, mais leur différence majoritaire se retrouve au niveau du ventre. Celui de la femelle est bien plus large que celui d’un mâle. La connaissance de ces informations vous permet de savoir quand traiter les oliviers contre la mouche.

Les dégâts de la mouche ravageurs des olives

Avant de trouver le moment idéal pour traiter les oliviers contre les mouches d’olivier, il est nécessaire de connaître les dégâts causés par ces derniers sur les plantes en question. Ceux-ci sont nombreux et affectent plusieurs aspects de l’apparence et de la dégustation des olives.

Protéger ses olives quand agir contre les ravageurs

La larve peut se développer à l’intérieur de l’olive et affecter ainsi l’alimentation des fruits, leur maturation et leur attachement à la tige. Cela peut avoir pour conséquence une diminution de l’olive qui a été affectée.

Par ailleurs, la mouche d’olivier peut quitter la pulpe, et dans ce cas, elle peut s’attaquer à la qualité de l’huile issue de ce fruit. Plus concrètement, on note une augmentation de l’acidité et de l’indice de peroxyde.

La lutte contre les mouches des olives

En général, les mouches de l’olivier apparaissent entre juin et octobre. Il est donc important de respecter cette période avec une certaine marge pouvant aller jusqu’à novembre, pour lutter contre ces ravageurs.

Durant ce délai, vous devez envisager une seule ou une association des solutions ci-dessous :

  • L’installation d’un piège ;
  • L’utilisation de l’argile blanche calcinée ;
  • Les traitements chimiques.

L’installation de piège est une méthode naturelle pour lutter contre l’envahissement des mouches de l’olivier. Il peut s’agir d’un piège de masse ou d’un piège de contrôle. Ce dernier peut être sexuel (hormone pour attirer les mâles) ou alimentaire (piège composé de phosphate d’ammoniac dilué).

Quant à l’argile blanche calcinée (kaolin), elle sert à créer une barrière physique aux olives dans le but d’empêcher l’attaque des mouches. Il faudra la pulvériser sur les arbres. Une action à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

Toutefois, il faudra penser à l’associer avec d’autres techniques comme les traitements chimiques aux adulticides ou aux larvicides. La mise en œuvre de ces solutions aussi bien préventives que curatives sauvera votre récolte d’olives.