Conseils pour réussir la culture de la Lys asiatique en pot

Encore appelé lilium asiatica, le lys asiatique est une plante dont les fleurs sont très prisées pour les bouquets estivaux. Facilement reconnaissable avec ses longues feuilles brillantes, le lys asiatique comprend plusieurs variétés. La plantation, l’entretien et la culture en pot des lys asiatiques obéissent à un certain nombre de facteurs. Voici tout ce que vous devez savoir sur le lys asiatique et quelques conseils pour une bonne croissance dans le jardin.

Plantation de lys asiatique

L’un des conseils de plantation du lys asiatique recommande de mettre la plante en terre en automne ou au printemps. En effet, en automne, la terre est encore chaude et vous pourrez procéder à la plantation assez aisément. Ainsi, les racines des bulbes de cette plante asiatique auront le temps de s’installer avant la saison de l’hiver.

A lire en complément : Les principales causes d'une tondeuse qui ne démarre pas et comment les résoudre

Cependant, si vous faites la plantation du lys asiatique au début du printemps, la floraison interviendra entre juin et juillet. Pour la plantation, assurez-vous que les bulbes de cette plante asiatique atteignent environ 15 cm en profondeur sous terre. Avec le lys asiatique, privilégiez un endroit qui bénéficie du soleil ou un emplacement partiellement à l’ombre.

Si vous faites la plantation de plusieurs bulbes de lys asiatique, songez à les espacer d’environ 30 cm. Le sol doit être bien drainé, de préférence fertile avec possibilité d’ajouter un peu de compost pour l’enrichir. Si la plantation a lieu en automne, l’un des conseils est de pailler le sol afin de protéger les lys asiatiques des gelées hivernales.

A lire en complément : Quels sont les avantages d'une mini-piscine enterrée ?

Entretien des lys asiatiques

Lys asiatique en pot

La particularité des lys asiatiques est que ces variétés végétales n’ont pas besoin d’assez d’eau pour leur croissance. L’un des conseils d’entretien est d’arroser fréquemment la plante en veillant à ce que l’eau ne déborde pas. Toutefois, durant la saison sèche et la période de forte chaleur, vous devez y mettre beaucoup d’eau. La quantité d’eau varie selon la température qui prévaut et l’exposition de l’emplacement de la plante.

Dès que les feuilles des lys asiatiques commencent à se faner, n’hésitez pas à les tailler. Si vous remarquez que la croissance a débuté, enlevez les variétés qui sont hautes à vue d’œil pour que les tiges ne se cassent pas. Chaque année, apportez à votre plante asiatique de l’engrais (facultatif) afin de stimuler la floraison.

En ce qui concerne les maladies, le lys asiatique est généralement attaqué par le criocère du lis, un petit insecte rouge vif. Vous n’aurez qu’à recourir à la pulvérisation, notamment en soirée, pour éviter que la larve de ce dernier n’endommage les feuilles. Toutefois, sachez que l’entretien des bulbes de lys asiatique n’est pas si intensif si vous aviez au préalable fait la plantation au bon endroit.

Culture en pot des lys asiatiques

Pour la culture des lys asiatiques en pot, choisissez un pot de grand diamètre, suffisamment vaste pour que les bulbes puissent se développer. Remplissez le pot avec du mélange drainant, surtout de la terre de jardin, de terreau et de sable. Assurez-vous que ce mélange soit légèrement humide durant la période de croissance de cette variété asiatique.

Disposez le pot dans un espace bien éclairé sans que ce lieu soit sujet à la lumière directe du soleil. Comme dit plus haut, les bulbes de lys asiatique ont besoin d’un peu d’ombre durant la journée. Percez le fond du pot (s’il ne l’est pas déjà) et ajoutez du gravier ou des billes d’argile. Cela permet au surplus d’eau de s’évacuer par les canaux et de ne pas noyer les racines de la plante.