Comment les fleuristes conservent les fleurs ?

Les fleurs sont un élément essentiel de la décoration et de l’ambiance d’un magasin de fleurs. Elles doivent être fraîches, colorées et parfumées pour attirer les clients et exprimer leur message. Mais comment les fleuristes font-ils pour conserver les fleurs le plus longtemps possible ? Quelles sont les astuces et les techniques qu’ils utilisent ? Voici quelques conseils pour garder vos fleurs coupées en bonne santé.

Tout commence par le choix des bonnes fleurs

La première étape pour conserver les fleurs est de choisir celles qui sont adaptées à la conservation. Il faut éviter les fleurs trop fragiles, trop mûres ou abîmées, qui vont se faner rapidement. Il faut privilégier les fleurs robustes, comme les roses, les dahlias, les zinnias, les tournesols ou les glaïeuls, qui résistent bien au transport et au stockage. Il faut également tenir compte de la saisonnalité des fleurs, qui influe sur leur qualité et leur disponibilité.

Lire également : Quand semer l'oeillet d'Inde ?

Étape 2 : préparer les fleurs

Une fois les fleurs choisies, il faut les préparer pour qu’elles puissent s’hydrater correctement. Il faut couper les tiges en biais avec un couteau bien aiguisé, pour augmenter la surface d’absorption d’eau. Il faut retirer les feuilles du bas des tiges, qui pourraient pourrir dans l’eau et favoriser le développement de bactéries. Il faut aussi éliminer les épines, les bourgeons ou les pétales flétris, qui nuisent à l’esthétique du bouquet. Cette étape est très importante, surtout pour les plantes grasses. Vous pouvez savoir plus sur le sujet en découvrant des conseils ici : Comment entretenir et arroser des plantes grasses ?

Étape 3 : mettre les fleurs dans l’eau

L’eau est le principal facteur de conservation des fleurs coupées. Il faut donc veiller à ce qu’elle soit propre, fraîche et renouvelée régulièrement. Il faut remplir un vase ou un seau avec de l’eau à température ambiante, et y ajouter un conservateur floral, qui contient des nutriments, des désinfectants et des régulateurs de pH. Il faut immerger les tiges des fleurs dans l’eau jusqu’à la moitié de leur longueur, et éviter que les feuilles ou les fleurs ne touchent l’eau.

A lire également : Comment planter des bulbes de fleurs

Étape 4 : placer les fleurs au bon endroit

L’emplacement des fleurs est également important pour leur conservation. Il faut éviter de les exposer à la lumière directe du soleil, à la chaleur ou aux courants d’air, qui accélèrent leur déshydratation et leur vieillissement. Il faut par ailleurs éloigner les fleurs des sources de gaz éthylène, comme les fruits mûrs ou les pots d’échappement, qui provoquent la chute des pétales. Il faut choisir un endroit frais, aéré et sombre pour stocker les fleurs.

Méthode pour conserver les fleurs : sécher ou dessécher les fleurs

Si l’on veut conserver les fleurs plus longtemps que quelques jours ou semaines, il existe des méthodes pour les sécher ou les dessécher. Le séchage consiste à suspendre les fleurs à l’envers dans un endroit sec et ventilé pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce qu’elles perdent leur humidité. La dessiccation consiste à recouvrir les fleurs avec du sable de silice ou du borax dans une boîte hermétique pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’elles conservent leur forme et leur couleur.