Nos conseils pour une haie réussie dans votre jardin

La haie joue un rôle très intéressant dans tous jardins : elle sert à délimiter l’ensemble dudit jardin ou juste une partie. La majorité des haies sont constituées de différentes espèces d’arbustes permettant d’observer une certaine intimité dans le jardin. Ainsi, la haie peut servir de brise-vent ou encore de brise-vue, et même offrir la possibilité de diminuer les bruits qui peuvent provenir des alentours. Une haie est la solution par excellence pour défendre le jardin contre les incursions. Il ne faut pas non plus oublier son rôle décoratif très important. Voici alors quelques conseils pour une haie réussie dans votre jardin.

La distance de plantation

Une haie bien réalisée doit respecter une certaine distance de plantation. La plantation des haies classiques par exemple peut se faire sur une distance de plantation allant de 60 cm à 80 cm. Pour ce qui est des haies de types conifères, cette distance peut être de 80 cm. Il y a également les haies fleuries dont la distance de plantation peut aussi aller de 60 cm à 80 cm. Et si vous préférez réaliser une haie de type brise-vent, vous devrez respecter une distance de 2,50 mètres s’il est question de grands arbres ou une distance de 80 cm, s’il est question d’arbustes de taille moyenne.

A découvrir également : Comment donner facilement du style à votre jardin ?

En outre, il y a les haies dites défensives dont les arbustes doivent respecter une distanciation allant de 50 cm à 80 cm, avec la possibilité d’effectuer la plantation en quinconce. Pour ce qui est des haies basses taillées, il vous faudra respecter une distanciation sur chaque 15 cm. Si ces haies sont composées d’arbustes de basse taille, la distanciation devra être effectuée sur tous les 30 cm.

La légalisation en matière de plantation de haie

Comme dans presque tous les domaines, la plantation de haie est également soumise à des lois. Si vous disposez de haie ayant une taille de moins de deux mètres par exemple, vous devrez laisser une distance de 50 cm entre vos arbustes et la clôture de votre voisin. De même, votre haie peut être composée par exemple de Taxus Baccata des Platesdehaies Heijnen dont la distance excède les deux mètres. Il faudra dans ce cas, laisser un espace de deux mètres entre vos arbustes et les clôtures du voisinage. Une haie qui est en limite de propriétés est considérée comme une haie mitoyenne.

A lire également : Peut-on se baigner dans un bassin aquatique ?

Les différentes variétés d’arbustes à choisir en fonction de la haie qui vous intéresse

Il existe plusieurs types de haies et le choix d’arbuste à utiliser est fonction du type de haie qui vous intéresse. Il y a par exemple les haies classiques pour lesquelles vous pourrez utiliser des arbustes tels que l’if, le charme, le hêtre, le laurier, le photonia… On distingue également les haies de conifères pour lesquelles le thuya, le cyprès de leylan et le cyprès de Lawson sont des arbustes intéressants. Pour ce qui est des haies fleuries, n’hésitez pas à faire usage du groseillier à fleurs, de l’escollania, du Japon, du rhododendron ou encore du myrte…

L’entretien de votre haie : taille et soins adaptés

Une fois que vous avez créé votre haie, pensez à bien veiller à son entretien régulier pour qu’elle conserve toute sa beauté et sa vitalité. Effectivement, une haie bien entretenue peut durer plusieurs années voire même des décennies.

La taille est l’une des principales opérations d’entretien de la haie. Elle permet non seulement de maintenir la forme souhaitée, mais aussi d’éviter que les branches ne poussent trop et n’envahissent pas le terrain adjacent. La période idéale pour tailler dépend du type d’arbuste qui compose votre haie. Généralement, on recommande une taille deux fois par an : au printemps avant la montée en sève et en fin d’été ou début d’automne après la croissance annuelle.

Lorsque vous taillez votre haie, veillez à utiliser un outil approprié tel qu’un sécateur ou une cisaille selon le type de végétal utilisé dans votre composition florale. Pour un résultat optimal, pensez aussi à bien aiguiser vos outils avant chaque utilisation.

En plus de la taille régulière, il est bon de pratiquer des soins adaptés tels que l’arrosage durant les périodes chaudes ainsi qu’un paillage naturel autour du pied afin de retenir l’eau nécessaire aux racines.

Il faut aussi penser à retirer toutes les feuilles mortes sous l’arbre afin d’éviter les maladies parasitaires et fongiques diverses.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, votre haie sera belle tout au long de son existence dans votre jardin et contribuera pleinement à embellir cet espace vert si cher à vos yeux.

Comment intégrer une haie dans l’aménagement global de votre jardin

Au-delà de son rôle esthétique, la haie peut aussi jouer un rôle pratique dans l’aménagement de votre jardin. Elle peut ainsi servir de clôture naturelle pour délimiter votre propriété ou encore protéger des regards indiscrets.

Vous devez intégrer cette haie dans l’aménagement global du jardin. Pour cela, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

• La position de la haie par rapport aux autres éléments du jardin tels que les massifs floraux ou le potager.

• Le choix des essences qui composeront la haie afin qu’elles s’accordent parfaitement avec le style et les couleurs du reste du jardin.

• L’espace disponible pour accueillir une nouvelle plantation végétale doit être pris en compte avant toute installation.

Il faut aussi penser à bien choisir la forme de sa haie, droite ou arrondie, selon vos préférences et celles-ci doivent se faire en coordination avec les dimensions et l’emplacement choisis pour votre futur projet.

Il ne faut pas oublier que certaines variétés d’arbustes peuvent avoir des racines profondément ancrées dans le sol. C’est pourquoi vous devez vérifier leur compatibilité avec les réseaux souterrains présents sur votre terrain comme celui des canalisations ou même ceux électriques.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel afin qu’il vous aide à réaliser un aménagement harmonieux entre vos plantations végétales et votre jardin dans son intégralité.

En respectant ces quelques conseils, vous pourrez profiter pleinement de votre haie tout en bénéficiant d’un aménagement paysager réussi qui s’harmonise parfaitement avec le style global de votre jardin.