Les meilleures astuces pour économiser de l’eau en arrosant les fleurs

L’eau, un bien précieux tant pour les hommes que pour la terre, doit être utilisée avec stratégie afin de ne pas faire de gaspillage. Si vous aimez jardiner, vous maîtrisez l’ampleur de la consommation en eau dans ce domaine. Voici quelques astuces pour économiser de l’eau en arrosant vos fleurs.

Récupérer l’eau de la cuisine

Lorsque nous lavons souvent les légumes, nous jetons l’eau. Toutefois, cette eau peut servir pour arroser les plantes puisqu’elle est destinée à aller dans la terre. Ne jetez plus l’eau de lavage des légumes, des fruits, des tubercules, et des céréales. Vous pouvez ainsi économiser votre consommation en eau pour arroser vos fleurs.

A lire également : Attirez les abeilles dans votre jardin grâce à ces fleurs pollinisatrices

Un distributeur d’eau

Le distributeur d’eau pour les plantes est un système d’arrosage autonome qui diffuse l’eau petit à petit. En effet, il suffit de placer une bouteille remplie d’eau sur le distributeur, et de le renverser afin de le fixer dans la terre ou dans un pot. Avec 1 L d’eau, vous avez la possibilité de bénéficier d’un arrosage goutte à goutte pour une semaine au moins.

Le système des gels

Des billes gélatineuses ou gels sont placés dans la terre, pour y retenir l’eau. En effet, au contact de l’eau, ils se gonflent, et redistribuent l’eau dans la terre lorsque celle-ci est sèche. Cette astuce est excellente pour les fleurs en pot, ou lorsque vous comptez aller en vacances, mais que vous avez besoin que vos fleurs soient pleinement et bien arrosées.

A découvrir également : Les secrets pour composer un massif de fleurs varié et équilibré dans votre jardin

Arroser les soirs

Lorsque vous arrosez en pleine journée ou en matinée, le soleil viendra assécher la terre en faisant évaporer l’eau. Vous pouvez y remédier en faisant votre arrosage les soirs. Ainsi, donc, vous laissez plus de temps à l’eau pour pénétrer la terre jusqu’aux racines.

Un système de récupération d’eau de pluie

Nous savons tous que l’eau de pluie n’est pas facturée. Optez donc pour un système de récupération d’eau de pluie. Enterrez une grande citerne dans votre jardin, et reliez-la à un collecteur d’eau de pluie. Dès que la citerne est remplie, vous pouvez y puiser l’eau pour l’arrosage. Il est donc nécessaire de surveiller la météo pour mieux profiter de la pluie.

Arroser le pied de la plante

Il est temps d’éviter les arrosages superficiels des feuilles des plantes. Arrosez seulement le pied de la plante. Cela permet aux racines d’aller prélever toutes les vertus de la terre pour leur bonne croissance et leur bien-être.

L’utilisation d’un puits

Si vous disposez d’un puits dans votre maison, procurez-vous une pompe pouvant récupérer l’eau qui s’y trouve. Cela vous épargnera du calcaire contenu dans l’eau de la ville. Si vous n’avez pas de puits sur votre terrain, mais que vous souhaitez utiliser cette astuce, faites appel à un sourcier pour qu’il vérifie s’il y a une possibilité d’avoir de l’eau de source.

Vérification de l’humidité avant l’arrosage

Il peut arriver que vous fassiez des arrosages inutiles. Prenez toujours la peine de vérifier si la terre est toujours humide avant de passer à l’arrosage.

L’arrosage en deux temps

Arroser en 2 temps est une astuce pour permettre à l’eau de bien pénétrer la terre. Premièrement, arrosez le pied de votre fleur. Deuxièmement, faites la même action à nouveau afin de permettre à l’eau de pénétrer plus facilement jusqu’aux racines.

L’utilisation de paillis pour retenir l’humidité

L’utilisation de paillis pour retenir l’humidité est une autre astuce pour économiser de l’eau lors de l’arrosage des fleurs. Le paillis est un matériau organique comme la paille, les feuilles mortes ou les copeaux de bois qui peut être étalé autour des plantations afin d’aider à maintenir leur humidité et prévenir leur dessèchement.

En plus d’aider à conserver l’eau, le paillis aide aussi à améliorer la qualité du sol en fournissant des éléments nutritifs aux racines et en soutenant le développement microbien. Cela signifie que les plantations peuvent mieux résister aux maladies et aux parasites, réduisant ainsi le besoin en pesticides.

Le choix du type de paillis dépendra de vos préférences personnelles et des types spécifiques de plantations que vous avez dans votre jardin. La paille est idéale pour les cultures annuelles tandis que les copeaux de bois sont recommandés pour les arbustes et autres végétations pérennes.

Pour utiliser efficacement le paillis, assurez-vous qu’il couvre une surface suffisante autour des plantations • environ 5 cm d’épaisseur permettront une bonne retenue d’humidité sans étouffer la plante. Vous pouvez ajouter du nouveau paillis au fur et à mesure selon vos besoins tout au long de la saison.

La sélection de plantes résistantes à la sécheresse

Une autre astuce pour économiser de l’eau lors de l’arrosage des fleurs est la sélection de plantes résistantes à la sécheresse. De nombreuses espèces existent qui peuvent survivre même en cas d’un arrosage minimal. Ces plantes sont parfaitement adaptées aux climats chauds et secs comme le bassin méditerranéen ou les régions arides.

Les plantes résistantes à la sécheresse ne nécessitent pas seulement moins d’eau, elles ont aussi tendance à être plus faciles d’entretien. Elles ont souvent besoin de moins de fertilisants et sont plus tolérantes aux maladies et aux parasites. Les jardiniers débutants trouveront donc une solution idéale dans ces types de cultures.

Le choix des plantes dépendra bien sûr encore une fois du type spécifique que vous souhaitez cultiver dans votre jardin. Parmi les options populaires figurent notamment le cactus, les agaves ou encore l’aloe vera. Mais attention : certaines plantes succulentes demandent un sol très drainant avec peu d’eau stagnante autour des racines car elles risqueraient alors rapidement la pourriture.

Lorsque vous cherchez à réaliser un beau jardin tout en économisant l’eau, pensez à bien choisir des plantes robustes face à la sécheresse ou en adoptant simplement une stratégie intelligente pour éviter le gaspillage inutile lors de votre prochain arrosage, vous pouvez faire votre part pour aider à préserver cette ressource précieuse tout en profitant de la beauté et du bien-être de votre jardin.