Fruits

Quelques astuces pour vos fraisiers

Le printemps, c’est la saison des fraises. Et si vous avez un jardin, vous devriez vous en réjouir, car il est tout à fait possible d’en cultiver. La plantation se fait généralement en hiver, entre septembre et novembre, mais de préférence de février à avril.

fraisiers

La terre doit être chaude, humide et riche. Il faut avoir un emplacement ensoleillé pour garantir un enracinement solide et productif. Voici quelques conseils pour obtenir une belle production de fraises chaque année.

Pour une production en pot

Les fraisiers en pot ou en jardinière sont un agréable atout pour votre balcon ou votre patio. Pour garantir une plantation efficace, disposez vos plantes dans un mélange de terre de jardin et de terreau dans des récipients perforés, d’une profondeur d’au moins 25 cm. Tapissez le fond du contenant avec du gravier pour le drainer efficacement et prenez soin d’espacer suffisamment les plantes pour qu’ils respirent mieux !

Pour une production en terre

Une terre acide serait largement préférable. Donc si le sol est calcaire, alimentez-le de tourbe ! Prenez le temps de nettoyer soigneusement le sol des cailloux, racines et mauvaises herbes, puis aérez-le à grands coups de bêche. Percez le sol avec suffisamment d’espace entre les trous, puis plantez-y vos racines de fraisiers en laissant dépasser le collet. Couvrez le sol cultivé d’un film de paillage en plastique noir, afin d’emmagasiner la chaleur et empêcher la repousse et la prolifération des plantes parasites. Le film peut être substitué par un mélange de pailles naturelles, de brins d’herbe secs et de feuilles mortes.

Les fraisiers sont des plantes robustes, ils ont donc tendance à résister aux aléas climatiques. Mais ils nécessitent néanmoins un certain entretien, à savoir un désherbage fréquent, un arrosage pas trop excessif, mais plus régulier par temps sec et surtout, un apport en engrais spécial au printemps et après la première récolte.