Comment choisir une haie pour votre jardin ?

Formelles ou informelles, les bonnes plantes de haies ont le pouvoir de transformer complètement votre jardin. Vous pouvez évoquer une ambiance italienne, augmenter la sécurité, protéger les parterres des vents dominants, ou simplement planter une jolie limite qui durera des années. Quelle que soit l’utilité de votre haie, voici notre choix des meilleures plantes pour votre jardin…

Que faut-il prendre en compte lors du choix des plantes de haies ?

Avant de commencer à planter une haie, demandez-vous si vous voulez une barrière pratique ou quelque chose de plus décoratif. Un brise-vent fonctionnel devra être à feuilles persistantes, résistantes et suffisamment épaisses pour être efficace toute l’année. Une haie ornementale devra être façonnable et attrayante au fil des saisons. Un jardinier pourra vous guider si besoin. En gardant cela à l’esprit, vous devrez réfléchir à ce qui suit :

A découvrir également : Protégez vos animaux des piqûres de chenilles processionnaires du pin

  • La forme. Choisissez des plantes droites et hautes pour un écran à grande échelle, comme les peupliers lombards, ou créez une haie arbustive plus courte à partir de lavande ou de romarin pour quelque chose de moins formel.
  • A voir aussi : La fontaine cascade, le top dans un jardin !

  • Le sol et l’aspect. Une plante de haie tendre peut avoir du mal à s’établir dans une position très exposée et venteuse. La qualité et le pH du sol jouent également un rôle dans la détermination de ce qui prospère dans votre jardin.
  • Hauteur et largeur. Les plantes de haies atteignent différentes hauteurs à maturité. Choisissez votre haie en fonction de sa hauteur pour être sûr d’obtenir quelque chose que vous pourrez gérer.
  • La vitesse de croissance. Un chêne planté en tant que jeune arbre à racines nues met des années à atteindre sa taille maximale. Les plantes à croissance rapide comme le noisetier forment rapidement des barrières efficaces.
  • L’entretien. Si vous voulez une haie formelle, vous devrez peut-être tailler, façonner ou former vos plantes. Pensez au temps et aux compétences dont vous disposez pour entretenir une haie formelle. N’oubliez pas que les plantes à feuilles caduques perdent leurs feuilles chaque année et que celles qui tombent sur les allées doivent être ratissées.
  • Toxicité. Ne plantez pas d’if près de l’aire de jeux des enfants, les baies rouge vif sont très attrayantes, mais toxiques !

Plantes de haies à racines nues ou en conteneurs

Pour une haie rentable, plantez de jeunes plants à racines nues en automne et en hiver. Les racines s’établiront pendant les mois les plus froids et seront prêtes à soutenir la nouvelle croissance au printemps. Les haies à racines nues mesurent généralement entre 45 cm et 90 cm de haut à l’arrivée, créant ainsi une limite initialement basse qui s’étoffe au fil des ans.

Si vous souhaitez une solution plus « instantanée », choisissez simplement des arbres ou des arbustes en pot qui sont en feuilles, et plantez-les entre l’automne et le début de l’été. Vous constaterez peut-être que les plantes de haies arbustives à croissance lente sont plus touffues lorsqu’elles ont été cultivées en conteneurs.

Styles de haies populaires pour votre jardin

Les haies sont des délimitations faites de plantes et d’arbres et, qu’elles soient pratiques ou purement décoratives, vous obtiendrez des résultats complètement différents avec différentes variétés. Voici les meilleures haies pour répondre aux besoins de votre jardin.

1. Les meilleures plantes de haies de sécurité

Les plantes épineuses et hérissées dissuadent les visiteurs indésirables de votre jardin. Qui ne serait pas découragé face à un mur d’épines ? Cela s’applique également aux visiteurs à quatre pattes de votre jardin. Les meilleures variétés pour la sécurité comprennent :

  • L’églantier – croissance vigoureuse couverte de la tête aux pieds d’épines très pointues.
  • L’aubépine – commune à la plupart des haies de campagnes britanniques, l’aubépine est un autre arbuste dense, épineux, formant un fourré qui constitue une barrière très efficace.
  • Le houx – bien qu’il ne soit pas aussi grand et pointu que d’autres arbustes et arbres épineux, chaque feuille à feuille persistante est bordée d’épines. Le buisson pousse de manière suffisamment dense pour qu’il soit difficile de le traverser.

2. Les meilleures plantes de haies à feuilles persistantes

Une haie à feuillage persistant offre une intimité dense toute l’année et une protection contre le vent. Dans les zones très exposées, une double rangée de plantes est à envisager pour plus de profondeur et de protection. Les variétés à considérer incluent :

  • Le troène – une plante traditionnelle de haie de jardins avec de petites feuilles, facile à cultiver et qui supporte bien une taille régulière.
  • L’if – les feuilles petites et denses de cette plante conviennent bien aux haies formelles.
  • Buis – souvent utilisé pour les topiaires, le buis convient également aux haies basses des petits jardins et peut-être taillées pour un aspect très soigné et ordonné.

Les erreurs à éviter lors de la plantation d’une haie

Planter une haie n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Il y a des erreurs courantes que beaucoup de gens font lorsqu’ils plantent une haie, ce qui peut entraîner des problèmes plus tard. Voici les erreurs les plus fréquentes dans la plantation d’une haie et comment vous pouvez les éviter :

Vous devez planifier soigneusement l’emplacement de votre haie avant même d’acheter vos plantations. Les arbustes et arbres ont besoin d’espace pour pousser, donc si vous plantez trop près du mur extérieur de votre maison ou sur la ligne frontalière avec un voisin, cela peut causer des problèmes à long terme.

Lorsque vous choisissez un emplacement pour votre haie, pensez aussi à son futur entretien • assurez-vous qu’elle aura suffisamment d’espace non seulement pour se développer correctement mais aussi pour tailler et tondre autour.

L’un des aspects clés d’une plantation réussie est la bonne préparation du sol :

  • Desserrez-le en utilisant une fourche-bêche afin que l’eau puisse s’infiltrer facilement.
  • Selon le type de terre dont il s’agit, ajoutez au moins 10 cm (4 po) de compost bien décomposé.

Assurez-vous aussi que le terrain soit exempt de pierres et autres débris qui peuvent empêcher les racines de se développer correctement.

Les nouvelles plantations ont besoin d’un arrosage régulier pour s’installer et pousser :

  • Pendant la première année, vous devez veiller à ce que vos plantations reçoivent suffisamment d’eau.
  • Lorsque vous plantez, assurez-vous aussi que le sol autour des racines soit bien mouillé avant de recouvrir avec un paillis.

Gardez à l’esprit qu’il est préférable d’arroser moins souvent mais plus abondamment plutôt que fréquemment avec peu d’eau.

En évitant ces erreurs courantes lors de la plantation d’une haie, vous pouvez garantir une croissance saine et épanouissante qui ajoutera beauté et intimité à votre jardin pendant des années.

Comment entretenir et tailler votre haie pour un résultat optimal

Maintenant que vous avez planté votre haie et qu’elle a commencé à pousser, il est temps de penser à son entretien. Une haie bien entretenue peut ajouter une belle touche décorative à votre jardin tout en offrant l’intimité qu’il vous faut. Voici quelques conseils pour tailler et entretenir votre haie pour un résultat optimal :

La taille régulière de votre haie est essentielle pour assurer sa croissance saine et équilibrée ainsi que son apparence soignée. Vous devriez commencer par tailler légèrement les extrémités des branches dès la première année de plantation afin d’encourager la ramification.

Taillez chaque année au printemps ou à l’automne selon le type d’arbuste utilisé dans la composition de votre haie. Les arbustes qui fleurissent tôt comme le lilas ou le forsythia doivent être taillés après leur floraison tandis que les arbustes décoratifs peuvent être taillés n’importe quand.

Vous ne devez jamais couper plus du tiers des branches lorsqu’on taille une haie car cela pourrait retarder sa croissance voire même causer sa mort.

  • Des cisailles manuelles sont parfaitement adaptées aux petites surfaces.
  • Pour les grandes façades ou si vos bras ne supportent pas l’exercice intense sur plusieurs mètres linéaires, préférez une taille-haies électrique.

Pour maintenir une croissance saine, vous devez pailler régulièrement le sol autour de votre haie. Cela aidera à retenir l’humidité, ce qui permettra aux racines de vos plantations d’avoir accès à l’eau plus facilement.

La fertilisation avec un engrais riche en nutriments peut aussi aider à stimuler la croissance de votre haie. Assurez-vous d’utiliser un engrais approprié pour les arbustes que vous avez plantés.

Vous devez surveiller les parasites et maladies qui peuvent affecter votre haie. Si vous remarquez des signes visibles tels que des feuilles jaunies ou tombantes ou encore la présence d’insectes nuisibles comme les pucerons sur vos branches, il est temps d’agir.

Il existe plusieurs méthodes naturelles pour éliminer ces problèmes sans avoir recours aux pesticides nocifs :

  • L’utilisation du savon insecticide bio composé principalement de potasse.
  • Pour combattre certains champignons tels que le mildiou, utilisez une infusion de prêle qui agit comme fongicide naturel.

En suivant ces quelques conseils simples mais efficaces, vous pouvez garder votre haie belle et saine pour les années à venir tout en offrant intimité et beauté dans votre jardin.