Divers

Acheter des fleurs bio équitables : est-ce possible ?

Dans un contexte où l’on mange de plus en plus bio, les surfaces cultivées dans le respect des normes environnementales augmentent de jour en jour. Aujourd’hui, il semble que la culture de fleurs à couper et destinées aux fleuristes est restée bien en dehors de cette évolution. Alors, est-il possible d’acheter des fleurs bio équitables ? Réponse dans cet article.

Une production venant des pays sous-développés

Afin de disposer des conditions météorologiques idéales à la production de fleurs bio, les producteurs s’installent dans certains pays en développement comme l’Équateur, l’Éthiopie, le Kenya ou encore les pays d’Amérique du Sud. Cependant, ce type d’exploitation va souvent de pair avec un travail dégradant pour les hommes, les femmes qui y travaillent dans des conditions déplorables. En effet, ils ne bénéficient d’aucune protection contre les produits chimiques utilisés, vivent dans des logements insalubres et travaillent de manière excessive.

À grands coups d’engrais chimiques, de pesticides et de forages, les fleurs telles que les roses poussent largement. Au Kenya, par exemple, les fermes horticoles situées au cœur de la vallée des roses sur les rives du lac Naivasha ont tendance à l’assécher.

Un peu trop de pesticide dans les fleurs coupées

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les fleurs que nous avons ne sont pas tout à fait bio et peuvent contenir plusieurs types de pesticides, parfois à des doses très élevées. D’ailleurs, ce sont ces pesticides qui sont à l’origine d’une enquête qui a été réalisée par 60 millions de Consommateurs durant le mois de février 2017. En effet, les fleurs analysées contiennent jusqu’à 9 pesticides interdits en France. Ceci est dû au fait que les réglementations dans les pays de production ne sont pas aussi strictes qu’en France. Par conséquent, on ne peut jamais être sur du fait qu’une fleur vendue chez le grossiste fleur à Marseille est bio ou pas.

Où trouver des fleurs bio et équitables ?

Vous aurez sans doute compris qu’il est très difficile, voire impossible de trouver des fleurs bio et équitables chez votre grossiste fleur à Marseille. Cependant, certains prennent au sérieux ce cahier de charges et s’assurent que les fleurs qui sont vendues sont produites de manière locale. Ce qui leur permet d’avoir le contrôle sur leur mode de production de même que les conditions de travail des personnes chargées de sa production. Autant dire qu’un réel effort est en train d’être fait sur ce plan.